La musique downtempo dans la pub

A l’occasion du premier post publié sur mon nouveau site, je vous emmène (re)découvrir un sujet que j’affectionne particulièrement, la musique downtempo dans la publicité.

J’ai très tôt flashé dès le début des années 90 sur les titres aux ambiances incroyables créées par des précurseurs du mouvement catalogué “trip-hop”, qu’ils soient britanniques (Massive Attack, Portishead…) ou français (Air, Telepopmusik…) et mon attirance pour ce genre musical ne m’a jamais quittée depuis.

L’ambiance avant tout

Des rythmes langoureux et puissants inspirés du hip-hop, le mariage de samples avec des instruments acoustiques, des nappes “Floydiennes” fondues dans une reverb profonde, des voix féminines aussi fragiles que mystérieuses, une production extrêmement soignée… Tous ces éléments caractéristiques du trip-hop s’additionnent pour installer une ambiance singulière et apporter un aspect sophistiqué aux visuels qu’ils illustrent.

↓ Le tube trip-hop “Teardrop” de Massive Attack incarne l’ambiance unique du jeu d’Ubisoft ↓

Un mouvement, de multiples formes

La musique downtempo – dont, comme son nom l’indique, la caractéristique principale est d’être lente – se décline aujourd’hui en de multiples versions (ambient, lounge, shoegaze, electronica, chill…).

L’accession aux moyens de production musicale de ces 3 dernières décennies a permis l’éclosion de dizaines d’artistes qui explorent le genre dans leurs homes-studios et le réinventent en permanence (Jon Hopkins, Kiasmos, M83, Ulrich Schnauss, Christian Löffler…), tous quelques parts enfants spirituels d’un Brian Eno, Morcheeba, Amon Tobim ou même Moby.

↓ Le désormais légendaire “You & Me” de Disclosure (Flume Remix) pour Lacoste ↓

Des déclinaisons pop…

Quand les recettes “downtempo” s’adaptent à la pop et à la communication grand public.

↓ Un exemple de création downtempo pour Total ↓

… ou urbaines

↓ On se souvient avec nostalgie des vibes hip hop du titre “Mongreel” de DJ Shadow pour Bouyghes Telecom ↓

↓ Plus récemment, la Sécurité routière s’est démarquée avec l’utilisation d’un titre downtempo aux saveurs trap / synthwave  ↓

Une invitation au voyage

Souvent choisis pour des raisons esthétiques, les titres des artistes downtempo apportent une certaine solennité, une dimension cinématique et une forte intensité émotionnelle aux images qu’elles illustrent. En ce sens, elles me rappellent le mouvement impressionniste de la fin du XIXème siècle dont elles pourraient sembler les héritières contemporaines naturelles tant les points communs sont nombreux et ce, dès le titre. Quand Claude Debussy intitulait son oeuvre “Le Vent Dans La Plaine”, les écossais de Boards of Canada produisent “In A Beautiful Place Out In The Country”.

On fait donc allègrement référence à la nature, aux saisons, à l’évasion, au rêve, ce qui explique peut-être pourquoi ce style permet de créer des paysages sonores qui transportent là où aucun autre ne peut emmener, voire de rappeler des moments que l’on n’a jamais vécus.

↓ “Asleep From Day” des Chemical Brothers, exemple emblématique de musique downtempo utilisée en publicité grand public (Air France, 1999) ↓

Aux antipodes des musiques joyeuses et souvent impersonnelles que l’on retrouve fréquemment dans la communication de marques de grande consommation, ce style qui prend son temps nous fait monter en gamme, apporte de la respiration, magnifie les images, installe une tension, nous emmène dans un univers poétique, tantôt délicat, tantôt dérangeant, bref, à mon sens beaucoup plus intéressant.

↓ Avec ses sonorités inspirées de Bjork ou Jonsi, “Leave The World Behind” de Swedish House Mafia évoque avec poésie les grands espaces ↓

Ce style convient donc parfaitement à l’illustration de séquences de films, trailers, documentaires, séries, des défilés de mode ou des publicités pour des marques de luxe.


↓ Downtempo à emporter

Pour poursuivre le voyage, je vous invite à découvrir la playlist de mes coups de coeur downtempo concoctée spécialement pour l’occasion. Sit back, relax et bon voyage !


 

Réservez votre conférence
“Le son au coeur de la stratégie des marques”

Cet article est un extrait de ma conférence sur le son au coeur de la stratégie des marques.

Un programme complet de plus de 2h pour les marques qui souhaitent manier l’audio aussi bien que le design ou les réseaux sociaux, qui s’étend des podcasts aux droits Sacem, avec 64 marques passées au crible dont l’étude de 50 musiques de pubs et jingles et des dizaines d’idées de marketing musical recensées.

 Contactez-moi pour réserver votre restitution !

Comment

This post doesn't have any comment. Be the first one!

hide comments
...
Back
Cart Your cart 0

No products in the cart.

Total0
Checkout
Empty

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!